Activités policières et ordre public nocturne

L’activité policière fait partie des objets qu’il est essentiel d’étudier dans le cadre d’un projet consacré à la production de l’ordre public nocturne. La compréhension du rôle joué par la police au cours de la nuit suppose de prendre en compte les logiques internes aux organisations policières (polices nationale et municipale) ainsi que les relations qui se nouent entre elles et les autres acteurs de la vie nocturne.

Les observations et entretiens réalisés permettent déjà d’avancer quelques hypothèses relatives aux échanges entre policiers et « professionnels de la vie nocturne ». Tandis que les services de police cherchent à déléguer une partie du travail de gestion de l’ordre public aux établissements nocturnes, ces derniers souhaiteraient que les interventions policières servent davantage à protéger leur clientèle. Patrons d’établissements et « portiers » revendiquent ainsi une collaboration plus horizontale avec la police, un souci de travailler « main dans le main ». Mais les institutions policières s’efforcent de maintenir leur autorité (verticale donc) sur les établissements, à travers notamment le contrôle de l’application de la réglementation.

Les interventions policières pourraient alors être analysées, d’une part comme une « arme » dans les relations concurrentielles entre professionnels, et d’autre part, comme l’un des éléments des possibles échanges de service entre police et professionnels.

Au-delà de ces pistes de recherche, qu’il nous faudrait creuser, l’objectif de ce travail sur les institutions policières est aussi de parvenir à mieux comprendre leurs pratiques, en se focalisant sur les logiques organisationnelles, bureaucratiques et politiques qui pèsent sur elles. Il s’agira, d’un côté, d’observer les spécificités du travail des équipes de nuit pour saisir dans quelle mesure les activités policières se « transforment » lorsque le jour s’éteint. Il faudra, de l’autre, s’intéresser aux donneurs d’ordre (préfecture, municipalité, etc.) afin de comprendre ce que sont les priorités assignées à la police de nuit.